Nouvelle agression violente impliquant l’Aube Dorée à Athènes

Ce vendredi 31 mars 2017, un étudiant du nom d’Alexis Lazaris et âgé de 24 ans a été victime d’une agression brutale de la part de l’escadron d’assaut d’Aube Dorée, en faction au QG du parti néo-nazi grec situé sur l’avenue Mesogeion au nord-est d’Athènes.

L’étudiant, qui habite dans le quartier, se trouvait près des bureaux de l’Aube Dorée où il prenait des photos dans le cadre de ses études. À cette occasion, il avait avec lui un appareil professionnel, que les fascistes lui ont volé lors de l’attaque, tout comme son téléphone portable.

Six personnes qui se trouvaient devant l’entrée du QG d’Aube Dorée – juste en face du commissariat de police – ont commencé à lui faire des gestes menaçants sans aucune raison, l’invitant à approcher. Alors que l’étudiant s’éloignait en direction de son habitation, 4 militants d’Aube Dorée l’ont suivi, proférant de nouvelles menaces. Alexis essaya alors de s’échapper en courant. C’est à ce moment que les assaillants, cagoulés, l’ont frappé à la tête et au corps jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Alerté par des cris, les voisins se sont arrêtés pour venir voir la scène, avant que 3 des assaillants ne s’enfuient à moto. Quand la police arriva pour contrôler la situation, l’un des militants d’Aube Dorée resté sur les lieux demanda à Alexis Lazaris ensanglanté « es-tu Grec ? ».

Comme c’est souvent le cas dans ce genre de situation, la police n’a même pas cherché à identifier les 6 hommes présents devant le QG d’Aube Dorée dont quatre sont pourtant responsables de l’attaque du jeune étudiant de 24 ans.

Un membre d’Aube Dorée – reconnu par des témoins oculaires – a depuis lors été arrêté et déféré devant le Procureur ce 1er avril, il s’agit de Christos Zervas (42 ans), poursuivi pour vol aggravé et agression avec complicité. Cependant, Zervas n’est pas un simple militant d’Aube Dorée, c’est lui qui gère le siège central du Parti à Athènes et il était employé de l’Aube Dorée au parlement grec. Zervas est l’un des cadres de l’organisation néo-nazie et est même membre du Comité Central. Plus que tout, Zervas est la main droite de Nikolaos Michaloliakos, le leader d’Aube Dorée.

Pour rappel, l’Aube Dorée est membre de l’Alliance for peace and freedom (APF) – regroupement d’organisations européennes d’extrême droite – dont le siège est situé au 22 Square de Meeus à Ixelles. L’APF organise régulièrement des activités dans ces locaux en présence de militants d’Aube Dorée et des autres organisations affiliées à l’APF. Malgré le caractère ouvertement fasciste de ces organisations (qui ont un lourd historique de violences dans leurs pays respectifs et ce également en Belgique) leur présence ne semble pas déranger les autorités communales d’Ixelles et la Bourgmestre, Madame Dufourny.

Gageons qu’il ne faille pas arriver à de telles agressions fascistes dans les rues d’Ixelles pour qu’enfin les autorités se réveillent et prennent la mesure du danger que représente l’APF.

Nb : des militants de Nation (BE) avaient par ailleurs perturbé un rassemblement de sans-papiers Place du Luxembourg en mai 2015. Quelques jours plus tard, 6 de leurs militants avaient roué de coup un SDF sur cette même place. Faits pour lesquels ils ont d’ailleurs été condamnés.

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s