Des nazis à deux pas de chez vous depuis 1 an

Une alliance européenne de partis nationalistes, Alliance for Peace and Freedom, a ouvert un local à Ixelles (22 Square de Meeûs) depuis un an. Cette alliance regroupe ce que l’Europe connaît de pire en termes de nostalgiques du fascisme et du nazisme. Les organisations qui composent l’APF, Aube Dorée (GR), Forza Nuova (IT), Democracia Nacional (ES), NPD (AL), Nation (BE), etc. et leurs dirigeants ont du sang sur les mains. Sur leur passage ils sèment la violence et la peur. Ils n’hésitent pas à agresser – et parfois assassiner – celles et ceux qui ne correspondent pas à leur projet de société ou qui osent s’y opposer. C’est grâce aux 600.000 euros de dotation du Parlement Européen qu’Aube Dorée et ses alliés ont pu ouvrir un local à Bruxelles. Le Parlement Européen vient d’ailleurs de suspendre le financement de l’APF le temps d’une enquête sur ses activités « antidémocratiques ». Mais nous n’attendrons pas qu’un drame se produise Nous ne les laisserons pas s’implanter dans nos quartiers. Ensemble, fermons le local nazi !

LES NAZIS DANS VOTRE QUARTIER, UN AN DÉJÀ.

L’Alliance for Peace and Freedom a ouvert il y a un an son premier local à Bruxelles, au 22 square Meuse dans la commune d’Ixelles. Ils y organisent soirées, diners, conférences entre nazis. Ce 25 mars, l’APF, un rassemblement d’organisations d’extrêmes droites européennes, célèbre le premier anniversaire de son local. Un an maintenant que ce qui se fait de pire en terme de fascisme européen, pavanent en bas de chez vous.

QU’EST-CE QUE L’APF ?

L’APF est un regroupement de plusieurs organisations nationalistes européennes. Contrairement à ce que laisse sous-entendre leur sigle, ces organisations se distinguent par leur haine de tout ce qui n’appartient pas à leur projet politique, à savoir une Europe de l’ordre, blanche et chrétienne. La liste de celles et ceux qui ne rentrent pas dans ce projet est longue : immigré-e-s, musulman-e-s, LGBT, syndicalistes, féministes, racisé.es, militant-e-s révolutionnaires, etc. Il est vrai que ce programme est partagé dans les grandes lignes par l’ensemble des partis nationalistes en Europe mêmes les plus « normalisés » comme le Front National de Marine Le Pen ou chez nous le Parti Populaire de Mickael Modrikamen (dont la banalisation ne les rend que plus dangereux). Cependant là où ces derniers attendent d’arriver au pouvoir pour mettre leur projet en place, les partis composant l’APF ont pour stratégie principale d’appliquer leur programme dans la rue dès qu’ils en ont les moyens.

LES ORGANISATIONS QUI COMPOSENT L’APF SONT ENTRE AUTRE:

  • AUBE DORÉE (GR) : On soupçonne ce parti d’être à l’origine d’au moins une dizaine de meurtres, pour la plupart des « sans-papiers », sur lesquels la police ferme systématiquement les yeux. Le parti déclare dans leur journal « Nous sommes des nazis … car nous avons vu dans le miracle de la révolution allemande de 1933 la force qui va libérer l’humanité de la pourriture juive … Nous croyons à la guerre et non pas à la paix. »
  • FORZA NUOVA (IT) : Ces deux fondateurs Roberto Fiore et Massimo Morsello sont tous les deux soupçonnés d’avoir participé aux attentats de la gare de Bologne en 1980 qui firent 85 morts. Ce parti ouvertement nostalgique de Mussolini et de l’État fasciste rêve de faire de l’Italie un État blanc et chrétien.
  • DEMOCRACIA NACIONAL (ES) : Leur président Manuel Candela fut membre dans sa jeunesse du groupe « accion radikale » dont un de ses membres assassina Guillem Agullo, journaliste et militant indépendantiste catalan en 1993. Ce parti, comme tous les autres, défend notamment l’interdiction de l’avortement, du mariage gay et veut déporter les immigré.es,
  • NATION (BE) : Son fondateur et chef, Hervé Van Laethem, est un ancien militaire et membre de l’ancien groupe néo-nazi L’Assaut – groupuscule dont plusieurs membres furent condamnés pour plusieurs passage à tabac de militants ou d’immigrés en 1994,1995 et 1997.

PAS DE FACHOS DANS NOS QUARTIERS

Fermer ce local est une manière de s’assurer que ces groupes, reconnus pour leur violence contre tous ceux et celles qui ne correspondent pas à leurs idéaux raciaux et genrés, ne puissent établir un climat de terreur dans notre ville. Leur laisser ce local, c’est s’assurer au contraire la prospérité de leurs idées néfastes et leurs pratiques dangereuses. Une campagne populaire « Bruxelles Zone Antifasciste » s’est mise en place afin de fermer ce local et de questionner les responsabilités et la complicité des acteurs privés (agence immobilière et propriétaire) et public (élus communaux, institutions européennes qui les financent). L’objectif est de mobiliser une force locale légitime afin d’expulser définitivement tout initiative fasciste du quartier.

Pour rejoindre le mouvement : bxlzoneantifa@riseup.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s